Présentation

Le Comité de plaidoyer pour l’Accès à l’avortement médicalisé en cas de viol et d'inceste au Sénégal (Task Force)

Le Comité pluridisciplinaire chargé de faire le plaidoyer pour le changement de la loi pour l’accès à l’avortement médicalisé en cas de viol, d’inceste ou d’atteinte à la santé ou à la vie de la mère ou du fœtus a été mis en place depuis 2013.

En vue de mettre en conformité la loi sur la Santé de la Reproduction, le Code Pénal et le Code de déontologie des médecins avec l’ article 14 du protocole à la charte africaine des Droits de l’Homme et des peuples relatif aux droits de la femme en Afrique que le Sénégal a ratifié depuis 2004.

Comme les statistiques et les enquêtes de l’OMS en attestent, cela mettra fin à l’avortement clandestin, à l’abandon de nouveau-nés, à l’infanticide et au calvaire des femmes et des jeunes filles victimes d’agressions sexuelles.

Objectif du comité de plaidoyer :

« Mener des actions de plaidoyer et de sensibilisation visant à informer les décideurs et le public sur la problématique de l’avortement pour parvenir au changement social et légal pour un accès à l’avortement médicalisé en cas de viol et d’inceste et quand la santé de la mère ou du fœtus est menacé ».