Membres

Cette association professionnelle de femmes médecins participe pleinement à l’amélioration de la santé des populations en général, celle des femmes, des jeunes, des enfants et des personnes les plus démunies en particulier. Elle s’engage en outre dans différents domaines parmi lesquels la  SR  avec la lutte contre la mortalité maternelle et néo-natale, et la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants et leur prise en charge.

L’Association Sénégalaise pour le Bien-Être Familial est une organisation non gouvernementale sénégalaise créée en 1968 par des volontaires femmes et hommes soucieux de la protection et de l’amélioration de la santé maternelle et infantile.

L’Association Nationale des Infirmiers et Infirmières Diplômés d’État du Sénégal est  créée le 17 juillet 1965, elle se trouve à l’avant-garde des progrès, veille à la dispensation des soins de qualité, influence des politiques favorables à la santé. L’ANIIDES est reconnue comme représentante de la profession infirmière et principale interlocutrice des pouvoirs publics en matière de soins infirmières. A cet effet, elle est chargée d’assurer la représentation et la promotion de la profession infirmière dans toutes ses dimensions au niveau national et international. Elle a pour devise : « Aimer et soulager l’Humanité Souffrante ». Elle est organisée en Comité Directeur, Bureau National, Section Régionale et sous-section au niveau des Districts et hôpitaux.

L’association Nationale des Sages-femmes d’État  du Sénégal est une organisation regroupant les acteurs de la profession de sage- femme. Elle vise à contribuer à l’amélioration de la santé reproductive des populations et promouvoir la profession. Ses différents domaines d’intervention sont la promotion de la profession de sage – femme ; la Santé des femmes, des nouveaux, des enfants, et des familles ; le Renforcement du leadership des femmes en SR, à l’égalité et l’équité de genre.

Le Comité de Lutte contre les Violences faites aux Femmes a été créé en 1996 suite au cas d’une femme répondant au nom de Fatou Dieng, victime de violences conjugales d’une rare atrocité. Indignés par le traitement inhumain dont elle avait été victime, les associations et ONGs de Défense des droits humains et de promotion de la femme, soutenus par les médias et des avocats se sont constitués en comité de soutien à Fatou Dieng. plusieurs manifestations ont été alors organisées notamment une marche sur les violences conjugales et un forum à Diourbel.

La Fédération des Associations Féminines du Sénégal (FAFS) est créée en 1977, soit 40 ans  d’expérience de lutte contre la marginalisation de la femme et la non reconnaissance de ses droits et ceux des enfants. La FAFS a été érigée en Organisation non Gouvernementale (ONG) le19 juin 1997 et depuis la FAFS a toujours été associé aux combats et conquêtes pour le bien être de la femme et de l’enfant au Sénégal. La FAFS est une organisation faitière qui regroupe plus 450 associations reparties à travers tout le Sénégal.

Le Groupe pour l’Étude et l’Enseignement de la Population (GEEP) est un organisme pluridisciplinaire et non gouvernemental à but non lucratif, créé en mai 1989. Le GEEP est abrité par la Faculté des Sciences et Technologies de l’Éducation et de la Formation (FASTEF) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Sénégal.   

Notre objectif est de promouvoir l’intégration de  la variable population dans le capital de savoir diffusé  à l’école sur la base d’une approche participative.

Notre mission est de favoriser l’accès des adolescents à une information juste et de qualité pour des prises de position  responsables sur des  questions de société (santé de la reproduction, environnement, mondialisation).

Notre vision est d’aider les adolescents et adolescentes à grandir en harmonie en les préparant à mieux faire face aux problèmes de société.

Présentation du RSJ

La Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO) est une Organisation Non-gouvernementale (ONG) laïque, non partisane et à but non lucratif, créée le 21 avril 1990 à Dakar. Elle est membre observateur à la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) depuis 1991 et dispose d’un Statut consultatif spécial à l’ECOSOC aux Nations Unies depuis 2005. La RADDHO est aussi membre de l’Union Interafricaine des Droits de l’Homme (UIDH), membre affilié à la Commission Internationale des Juristes (CIJ) et à la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH). Sa  mission  est de promouvoir, défendre et protéger les Droits de l’Homme au Sénégal et en Afrique.

Cette ONG vise à promouvoir et à protéger les droits de la femme au Sénégal. Le réseau est composé de 16 organisations membres qui s’efforcent à améliorer la vie de plus de 12 000 femmes sénégalaises à travers diverses initiatives telles que celles liées au statut de la femme, à la reproduction et à la santé, à la recherche, aux droits  de la femme, au leadership des jeunes, à l’alphabétisation, à la formation, à la microfinance et à la lutte contre la pauvreté.

L’AJAS est une association de droit privé au sens de la loi. Elle regroupe les avocats inscrits au barreau du Sénégal et âgés de moins de 45 ans.
L’AJAS se fixe essentiellement comme objectif la participation à l’état de droit, à la bonne gouvernance et à la promotion des droits de l’homme. Elle est par ailleurs membre de regroupements sous-régionaux, africains et internationaux et joue au sein de ces organisations un rôle de promotion et défense de la profession d’avocat et des droits de l’homme.